×

Radar mobile Gatso Millia : peut on contester une contravention ?

Radar mobile Gatso Millia : peut on contester une contravention ?

Avec le nombre croissant d’accidents de la route dus à la vitesse excessive, les autorités ont pris des mesures pour lutter contre ce fléau. Parmi celles-ci, l’utilisation de radars automatiques est devenue monnaie courante. Cependant, ces radars fixes ont leurs limites, notamment leur visibilité qui incite certains conducteurs à ralentir uniquement à l’approche de ces dispositifs. C’est dans ce contexte que le radar mobile Gatso Millia a été développé.

Le radar mobile Gatso Millia constitue une nouvelle génération de radars embarqués capables de contrôler la vitesse dans les deux sens de circulation, que ce soit en mouvement ou à l’arrêt. Contrairement aux radars fixes traditionnels, ce radar mobile est invisible pour les conducteurs, ce qui en fait un outil redoutable dans la lutte contre la vitesse excessive.

Dans cet article, nous allons explorer en détail les caractéristiques, le fonctionnement et l’efficacité du radar mobile Gatso Millia. Nous verrons également comment ce radar contribue à réduire les grands excès de vitesse et à promouvoir une conduite plus responsable et sécurisée. Enfin, nous aborderons les débats et les critiques autour de l’utilisation des radars embarqués, ainsi que les limites et les problématiques liées à l’intervention des sociétés privées dans les contrôles de vitesse. Avec ces informations, vous aurez une vision plus éclairée sur l’impact du radar mobile Gatso Millia dans la lutte contre l’insécurité routière.

Les caractéristiques de Gatso Millia

Description détaillée du radar mobile Gatso Millia

Le radar mobile nouvelle génération Gatso Millia, développé par la société hollandaise Gatsometer BV, a été homologué pour la première fois en février 2013. Ce radar embarqué se compose d’un cinémomètre et d’un dispositif de prise de vue, lui permettant de mesurer instantanément la vitesse des véhicules en mode « en mouvement » et en mode « stationnaire ». Doté d’une antenne GPS, il permet également la géolocalisation précise du lieu de contrôle de vitesse.

Lire :  Le film Cars 4 est-il en préparation ?

Dans le cadre de la lutte contre l’insécurité routière, Gatso Millia est utilisé pour traquer la vitesse excessive, l’une des principales causes d’accidents sur les routes françaises. Contrairement aux radars fixes, ce radar mobile nouvelle génération est intégré dans plusieurs modèles de véhicules tels que la Renault Mégane berline, la Peugeot 208 berline, le Citroën Berlingo, la Peugeot 308, la Dacia Sandero Stepway, la Peugeot 508 et la Volkswagen Golf 7. Cette intégration dans des voitures banalisées confère à Gatso Millia une discrétion totale, les conducteurs ne pouvant pas l’identifier visuellement.

Les homologations et les spécificités techniques de Gatso Millia

Pour être homologué, Gatso Millia doit répondre à des critères stricts définis par les autorités compétentes en matière de sécurité routière. Il doit notamment être capable de mesurer la vitesse des véhicules avec une précision accrue et être fiable dans toutes les conditions de circulation. Les performances de ce radar ont été évaluées par des organismes agréés avant d’obtenir les homologations nécessaires.

En termes de spécificités techniques, Gatso Millia dispose d’un système de traitement d’image avancé lui permettant de capturer les plaques d’immatriculation des véhicules en infraction avec une grande clarté, même en mouvement. De plus, ce radar embarqué est doté d’une connectivité permettant la transmission rapide et sécurisée des données vers le Centre National de Traitement des infractions routières (CNT) à des fins de traitement et d’envoi des avis de contravention. Cette connectivité garantit également la mise à jour régulière du logiciel du radar pour assurer son bon fonctionnement et sa conformité aux normes en vigueur.

Avec ses caractéristiques avancées et ses spécificités techniques, Gatso Millia représente un outil de contrôle de vitesse performant, contribuant ainsi à la sécurité routière et à la réduction des accidents causés par la vitesse excessive.

Fonctionnement du radar mobile Gatso Millia

Le radar mobile Gatso Millia fonctionne selon deux modes principaux : le mode « en mouvement » et le mode « stationnaire ». Chacun de ces modes offre des possibilités spécifiques de contrôle et de capture des véhicules en infraction.

Lire :  Concessionnaire MERCEDES Techstar - MONTEVRAIN : Notre avis complet

Mode « en mouvement »

En mode « en mouvement », le radar mobile Gatso Millia est utilisé lorsque le véhicule porteur est en circulation, intégré dans le flot de voitures. Il peut contrôler simultanément les véhicules venant de l’avant et de l’arrière, ce qui en fait un outil particulièrement efficace pour traquer les dépassements de vitesse dans les deux sens de circulation. Que ce soit de jour, de nuit ou quelles que soient les conditions climatiques, le radar est capable de mesurer la vitesse des véhicules avec précision et de prendre des clichés des plaques d’immatriculation des contrevenants.

Ce mode de fonctionnement permet une grande flexibilité dans le déploiement du radar mobile Gatso Millia, lui permettant de couvrir un large éventail de situations de circulation et de zones à risque.

Mode « stationnaire »

Le mode « stationnaire » est utilisé lorsque le véhicule porteur équipé de Gatso Millia est à l’arrêt, généralement sur le bord de la route. Dans ce mode, le radar peut contrôler les véhicules qui se trouvent à proximité et dans la même direction de circulation que le véhicule porteur.

Ce mode permet notamment de contrôler la vitesse des véhicules sur des tronçons spécifiques de routes où des excès de vitesse sont fréquemment constatés. Grâce à la précision du radar mobile Gatso Millia, les infractions sont détectées avec fiabilité et les contrevenants peuvent être identifiés et verbalisés.

La marge de tolérance de Gatso Millia

Gatso Millia vise principalement à lutter contre les grands excès de vitesse, qui présentent un danger accru pour la sécurité routière. Afin d’assurer une plus grande sévérité envers les conducteurs dépassant largement les limites de vitesse autorisées, la marge de tolérance de Gatso Millia diffère de celle des autres types de radars.

Lorsque la vitesse autorisée est inférieure à 100 km/h, la marge de tolérance de Gatso Millia est de 10 km/h. Cela signifie qu’un conducteur pourra être flashé dès qu’il dépassera la limite autorisée de 10 km/h. Par exemple, sur une autoroute limitée à 130 km/h, un conducteur pourra être flashé à partir de 146 km/h.

Lire :  Optimisez vos trajets grâce au GPS avancé de Carmen

En revanche, lorsque la vitesse autorisée est supérieure à 100 km/h, la marge de tolérance est de 10%. Par conséquent, le seuil de déclenchement de l’appareil sera calculé en fonction de cette marge. Par exemple, sur une route limitée à 80 km/h, un conducteur pourra être flashé à partir de 89 km/h.

Ces marges de tolérance plus élevées pour Gatso Millia permettent de cibler davantage les excès de vitesse les plus importants, tout en préservant une certaine flexibilité pour les petits dépassements de vitesse.

L’efficacité de Gatso Millia pour réduire les grands excès de vitesse

La présence du radar mobile Gatso Millia sur les routes françaises a un effet dissuasif sur les conducteurs. Sa discrétion, associée à sa capacité à contrôler la vitesse dans les deux sens de circulation, incite les conducteurs à respecter les limitations de vitesse de manière plus constante.

En contribuant à la diminution des grands excès de vitesse, Gatso Millia joue un rôle clé dans la réduction des accidents causés par la vitesse excessive. Chaque année, la vitesse excessive est responsable d’un tiers de la mortalité routière en France. En ciblant spécifiquement ces grands excès de vitesse, Gatso Millia participe activement à l’amélioration de la sécurité routière.

De plus, le radar mobile Gatso Millia est un outil efficace de contrôle de vitesse, capable de fonctionner dans différentes conditions météorologiques et de prendre des clichés clairs des véhicules en infraction. Ces preuves fournies par l’appareil facilitent le traitement des contraventions et évitent les contestations basées sur des erreurs de mesure ou d’identification du véhicule.

En conclusion, grâce à sa marge de tolérance spécifique et à son efficacité pour cibler les grands excès de vitesse, le radar mobile Gatso Millia contribue de manière significative à la réduction des accidents et à l’amélioration de la sécurité routière en France. Son fonctionnement avancé, combiné à la discrétion de son intégration dans des véhicules banalisés, en fait un outil précieux pour les forces de l’ordre dans leur lutte contre la vitesse excessive.